pratique Fiche n°255

Les abords d’écoles

 

Les projets qui permettent de renforcer la sécurité aux abords des écoles sont ceux qui :

          1. comprennent des aménagements pour réduire les vitesses ;
          2. rendent l’école perceptible avec des couleurs, une symbolique spécifique, du mobilier urbain ;
          3. facilitent et canalisent le déplacement des piétons et des cyclistes.

 

Il est surtout capital que l’on puisse identifier facilement la présence d’un établissement scolaire dans l’espace public. Divers moyens sont utilisés pour cela : dessins sur les murs, banderole sur les clôtures, potelets colorés, marquage au sol (reproduction des signaux ou autres marquages colorés).

 

Contacts

Aménagement de voirie
Direction des Déplacements doux et de la Sécurité des aménagements de voiries
dgo1-21@spw.wallonie.be

Plans de déplacements scolaires
Direction de la Planification de la Mobilité
mobilite@spw.wallonie.be

Education à la mobilité et à la sécurité routière (référents pour les enseignants)
Cellule EMSR
emsr@spw.wallonie.be

 

Vidéo à voir ou revoir :

Enfants sur le chemin de l'école

 

Publication sur le sujet :

Réinventer les abords d’écoles – Guide pour l’amélioration des abords d’écoles en Région bruxelloise, juin 2022
© perspective.brussels

 

Vers une identité visuelle des abords écoles en Wallonie :

Sur le réseau régional wallon, aux abords des écoles, les poteaux d'éclairage spécifique et les barrières utilisées sont jaunes et rouges.
Par ailleurs, un projet initié en 2022 vise à donner plus de visibilité aux écoles maternelles et primaires implantées le long de voiries communales. Comment ? Au moyen d’un marquage spécifique, composé de carrés colorés disposés de manière aléatoire.

Questions fréquentes :

Comment signaler la zone 30 abords d’école ? Signaux : Le signal F4a (associé au A23) conforme au Code du gestionnaire est de format 0,60 m X 0,90 m et non le format réduit. La notion de "circonstances locales" n'a pas à entrer en ligne de compte s'il s'agit de signaler une zone 30 abords d'école.
⇒ Schéma de référence en agglomération
⇒ Schéma de référence hors agglomération
Utiliser ou non une signalisation dynamique
Est-il opportun ou non d’installer des figurines d’enfants au niveau des traversées piétonnes ?

 

 

⇒ Schéma de référence en agglomération

En agglomération, le plus souvent, la signalisation est posée à 75 m de part et d’autre de l’école.

La distance est toutefois à adapter en fonction de la disposition des lieux et des aménagements de sécurité ou des passages pour piétons qui existent.

 

E.2.01.01 schemas de reference en agglo.png

 

 

Schéma de référence hors agglomération

 

Hors agglomération, il y a lieu d’instaurer, en amont de la zone 30 abords d’école, une limitation de la vitesse à 50 km/h.

E.2.01.01 schemas de reference hors agglo.png

Point d’attention : Il n’est jamais fait usage du signal C43 30 km/h qui par ailleurs ne peut être utilisé que dans le cadre de travaux.

 

 

Utiliser ou non une signalisation dynamique

 

Règle générale : une signalisation fixe est préconisée.

La signalisation variable est envisageable lorsque la limitation de vitesse à 30 km/h n’est justifiée et crédible qu’à certaines heures et en période scolaire.

 

 

 

Est-il opportun ou non d’installer des figurines d’enfants au niveau des traversées piétonnes ?

E.2.01.01-photo-1-redim.jpg

Avis réservé

      • La statue peut constituer un masque à la visibilité, empêchant les automobilistes d’apercevoir à temps la présence éventuelle d’enfants sur le point de traverser.
      • Elle peut être une entrave au libre cheminement des piétons alors que l’espace disponible sur les trottoirs est souvent déjà très étroit.
      • La statue pourrait constituer un atout pour ralentir la circulation mais quid une fois l’effet surprise passé ?
      • Le regard des conducteurs peut également être attiré par la figurine. Ils ne sont dès lors plus suffisamment attentifs à une présence possible d’enfants à proximité du passage piéton. Au lieu d’améliorer la sécurité, la statue constitue une source de distraction.
      • En cas de collision contre la statue, cet objet non ou mal arrimé pourrait être projeté contre les enfants sur les trottoirs et entraîner des blessures importantes.
      • En cas de mauvaises conditions de visibilité ou en cas de distraction, un automobiliste non averti pourrait freiner brusquement devant la statue et provoquer un accident.

 

Une signalisation harmonisée bien visible (avec marquage coloré et signalisation verticale), complétée par ce mobilier urbain rouge et jaune homogène sur l’ensemble du territoire wallon, devrait suffire à indiquer la présence d’une école, elle-même colorée pour renforcer l’image d’un bâtiment fréquenté par des enfants.

 

Si après une analyse coût/bénéfice, le gestionnaire de voirie autorise malgré tout l’installation de ces statues à proximité d’une traversée piétonne, il convient alors :

      • De veiller à assurer une rotation des personnages sur différentes traversées au sein de l’entité pour éviter des habitudes dans le chef des automobilistes. Éventuellement, elles ne seront sorties qu’aux heures scolaires.
      • De s’assurer que leur emplacement ne constitue pas une gêne à la visibilité des piétons sur le point de traverser en les éloignant quelque peu de la bordure du trottoir (> 1m).
      • De s’assurer que leur emplacement ne constitue pas une gêne au cheminement des PMR sur le trottoir.
      • De limiter leur installation aux zones 30 abords d’école.
      • De privilégier des dimensions et un aspect qui rendent la statue la moins ressemblante possible à un véritable humain.  
E.2.01.01 photo 2.jpg  
© Commune de Tournai  

 

Sources et infos

Dates de mise à jour
14 février 2022

Dans les questions fréquentes : ajout au niveau de la taille du signal F4a

Une erreur ? Une question ?
Vers le lexique
Mots-clés
Avertissements

Les informations publiées dans la Sécurothèque sont fournies à titre informatif. Sur le terrain, la réalisation des aménagements découle d'exigences spécifiques, examinées au cas par cas.