pratique Fiche n°256
  • Publication 22 juin 2022

Marquage spécifique dans les zones 30 abords d’écoles

E.2.01.03 photo 1 redim.jpg E.2.01.03 photo 2.jpg

 

Contexte

Renforcer la visibilité des zones 30 Abords d’écoles permet de montrer à l’automobiliste qu’il est dans une zone où il est capital de modérer sa vitesse et de redoubler de prudence par rapport aux usagers vulnérables.

En complément de la signalisation verticale Combinaison des signaux F4a et A23 en début et F4b seul en fin de zone., un marquage au sol des signaux peut être réalisé sur le tronçon. Un prérequis est essentiel : le revêtement doit être de bonne qualité, afin d’assurer la pérennité de l’aménagement.

L’étendue de la zone 30 Abords d’école est fixée en tenant compte de la configuration des lieux et de l’environnement de l’établissement scolaire. La bonne pratique consiste à installer la signalisation d’entrée en zone 30 Abords d’école à une distance de 75 m autour de l’établissement concerné.

Les abords écoles ont toujours fait l’objet d’attentions particulières en matière de sécurité. De nombreux moyens ont ainsi été mis en œuvre : des barrières, un éclairage spécifique, de la signalétique ludique, … avec une identité forte pour certains aménagements (couleurs jaune et rouge pour tout le mobilier sur le réseau régional, personnage iconique, …). Le marquage doit s’intégrer de la façon la plus harmonieuse possible avec les aménagements existants.

Si la configuration actuelle comprend le marquage d’une bande cyclable suggérée, afin de répondre au mieux aux enjeux et aux objectifs, il pourrait être nécessaire d’adapter le modèle. Ce type de décision se prendra au cas par cas.

 

Objectif spécifique du marquage coloré

L’objectif principal à atteindre par le marquage peut être résumé comme suit : « concevoir un marquage spécifique qui marque l’entrée et les points sensibles de la zone 30 Abords d’école, tout en maintenant l’attention des automobilistes le long du tronçon ».

On peut dès lors décomposer le tronçon en 3 zones :

  •  Zone d’entrée ;
  •  Zone de rappel ;
  • Zone d’éveil de proximité (entrée école, traversées piétonnes).

Le message renvoyé par le marquage devra être cohérent et nuancé pour chacune des zones.

 

Recommandations particulières

Descriptif technique

Planche des marquages Z30AE

Ces marquages routiers sont en produit thermoplastique (enduit à chaud) préformé coloré. Ils sont posés sur un revêtement propre, sec, sans sels de déverglaçage et en bon état.

Nous livrons ici un modèle où, d’un point de vue sécuritaire, le message se veut progressif et ascendant, d’élevé à très élevé. Ainsi, chacune des zones fera l’objet d’un traitement particulier en lien avec l’objectif qu’elle doit atteindre :

Zone d’entrée : L’objectif est de signifier l’entrée dans la zone 30 Abords d’école et de rappeler la signalisation verticale existante. Ce message sera exprimé par un marquage au sol constitué d’une double ligne blanche, encadrant :

  • le marquage du signal F4a F4a-det.png au format 120 x 200 (dans le cas d’une zone abords école standard)
  • le marquage du signal A23 A23-det.png au format 120 x 240 (à l’intérieur des zones 30 « classiques », comme dans les zones 30 abords d’école variables, c’est-à-dire équipées d’un PMV)

Zone de rappel : L’objectif est de maintenir l’attention des conducteurs le long du tronçon. Cette zone couvre au minimum les 25 premiers mètres qui suivent l’entrée (la longueur pouvant varier en fonction de l’étendue de la zone 30 Abords d’école). Cette zone de rappel sera signifiée par un marquage de carrés colorés espacés et disposés de manière « aléatoire ».

Zone d’éveil : L’objectif est de signifier la proximité immédiate de la zone de danger. Cette zone couvre les 25 mètres de part et d’autre de l’établissement. Elle sera matérialisée par un marquage dense des carrés colorés disposés de manière « aléatoire ».

E.2.01.03 schéma 1.png
Figure 1

 

Zone d’entrée : un signal entouré de deux lignes blanches

E.2.01.03 figure 2 F4a.png E.2.01.03 figure 2 A23.png
Abords d’école standard Dans une zone 30 « classique » ou dans une zone 30 abords d’école variable

Figure 2

 

Zone de rappel et d’éveil - La forme et les dimensions

La forme carrée peut se décliner en 3 formats :

E.2.01.03 figure 3.png
Figure 3

 

Zone de rappel et d’éveil - Les couleurs

Les couleurs sont les suivantes :

Réf. RAL Dénominations Echantillons
1023    Jaune signalisation  
2009    Orangé signalisation  
3020    Rouge signalisation  
5012    Bleu clair  
5017    Bleu signalisation  
6018    Vert jaune  
6024    Vert signalisation  

Figure 4

Ces couleurs font partie de la palette de référence relative aux marquages et à la signalisation routière. Rappelons que le jaune et le rouge sont déjà utilisés pour certains aménagements à proximité des écoles, le long du réseau régional (barrières et candélabres).

 

Zone de rappel et d’éveil - La disposition « aléatoire »

L’effet est garanti par le jeu et l’alternance des couleurs, mais également par l’inclinaison des carrés, disposés sur pointes, et sur la variation de densité.

En pratique, on veillera à :

  • Eviter de mettre deux couleurs identiques successivement
  • Faire varier l’inclinaison des carrés entre 15 et 165°
  • Faire varier le pas de 5 m pour la zone de rappel (densité faible) et 2,5 m pour la zone d’éveil (densité forte)
  • Décaler l’axe des carrés successifs

E.2.01.03 figure 5.png
Figure 5

 

E.2.01.03 figure 6.png
Figure 6
Illustrations du principe de calepinage « aléatoire »

 

Par rapport aux marques longitudinales conformes au Code de la route

Le marquage spécifique coloré de la zone 30 Abords d’école ne peut se superposer ni aux marques longitudinales de circulation, ni à celles qui délimitent le bord de la chaussée ou indiquent une piste cyclable.

Il convient de respecter une distance d’au moins 20 cm par rapport à ces marques routières.

 

En carrefour

La ligne de conduite diffère selon le type de carrefour.

 

Carrefour franc

La continuité du marquage sera assurée dans le carrefour.

 

Carrefour régulé par des feux ou carrefour giratoire

Le marquage spécifique est interrompu. Aucun carré coloré ne sera marqué à l’intérieur du carrefour.

 

Avec passage pour piétons

La règle générale est l’interruption du marquage spécifique coloré à 0.50 m de part et d’autre du passage pour piétons.

 

Cas particuliers

Si un Enduit Superficiel à Haute Performance entoure le passage pour piétons ou bien s’il y a un plateau, le marquage spécifique coloré s’interrompt à 0.50 m de part et d’autre de l’aménagement.

E.2.01.03 figure 7.png
Cas 1 – Passage pour piétons avec ESHP
Figure 7

 

E.2.01.03 figure 8.png
Cas 2 – Passage pour piétons avec plateau
Figure 8

 

Avec arrêt de bus

Il ne doit pas y avoir interférence entre les marques utiles pour créer un arrêt de bus et les carrés colorés. Le marquage coloré est donc interrompu dans ce contexte.

E.2.01.03 figure 9.png
Figure 9

 

Analyse de cas

Cas 1 – voirie à double sens avec marquage axial

Le marquage est appliqué en amont, dans chaque sens de circulation, avant l’établissement scolaire/passage piéton (rien après).

E.2.01.03 figure 10.png
Figure 10

 

Cas 2 – voirie à double sens sans marquage axial

Comme dans le cas précédent, le marquage est apposé avant l’établissement scolaire en considérant le sens de circulation.

E.2.01.03 figure 11.png
Figure 11

 

Cas 3 – voirie à sens unique

Pour assurer la continuité de l’effet visuel, dans le cas d’une voirie à sens unique, il convient d’appliquer le marquage de part et d’autre de l’établissement scolaire/du passage pour piétons.

E.2.01.03 figure 12.png
Figure 12

 

Gestion des voiries « secondaires »

Il existe évidemment une grande hétérogénéité dans les configurations et sur le terrain, les choix vont varier, d’un site à l’autre.

Il semble néanmoins pertinent de fournir quelques conseils concernant la gestion des voiries secondaires. En effet, selon la proximité de l’école d’une voirie secondaire ou d’un carrefour, la zone 30 Abords d’école pourrait raisonnablement y être étendue. Imaginons, par exemple, un établissement dont l’entrée principale se trouverait à l’angle de deux rues. Dans ce cas précis, il serait opportun d’appliquer les règles générales sur la voirie « principale » et au minimum de signifier le marquage d’entrée en zone 30 Abords d’école dans la voirie « secondaire », avec la possibilité du marquage complet si la configuration des lieux et la qualité du revêtement s’y prêtent.

Cette mesure permettra de gagner en cohérence et en crédibilité.

E.2.01.03 figure 13.png
Figure 13

 

Sources et infos

Dates de mise à jour
Pas de mise à jour
Une erreur ? Une question ?
Vers le lexique
Mots-clés
Avertissements

Les informations publiées dans la Sécurothèque (https://securotheque.wallonie.be) sont fournies à titre informatif. Sur le terrain, la réalisation des aménagements découle d’exigences spécifiques, examinées au cas par cas.